Une interview de Michel Benoit à retrouver ici.